Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2015-06-03T06:31:00+02:00

Dr Max Ploquin et les doulas

Publié par nathalie

Le Dr Max Ploquin

Max Ploquin, Docteur en médecine, Gynécologue-accoucheur, Psychologue, formé en Haptonomie à Oms et en Analyse par Lacan...

Il est le fondateur de la Maternité Montaigne de Châteauroux où se pratiquaient l’accouchement sans douleur et l’haptonomie avec à l’esprit le label « Accouchez à Montaigne comme à la maison ». La clinique Montaigne affichait moins de 3% de péridurales et de césariennes avec un des taux les plus bas d’Europe de mortalité et de morbidité néo-natale.

Il est l’auteur de nombreux films de naissance, dont certains sont actuellement projetés au Musée de l’Homme. Les films montrent des femmes qui accouchent détendues et souriantes et confirment donc l’intérêt et l’efficacité de cette préparation proposée par le Dr Max Ploquin. Il est également auteur du Dictionnaire de l'enfantement, du Dictionnaire de la Naissance de A à Z, et de La Clinique Sophistocos, une pièce de théâtre cinglante contre les abus de l'accouchement.

Il se battait pour des naissances mieux respectées, pour lesquelles une bonne préparation des parents et du bébé sont nécessaires. Et propose à ce titre des stages de préparation à la naissance aussi bien pour les parents que pour les professionnels de la santé et de la naissance. Max est décédé le 25 août 2012.

Je vous livre ici un texte trouvé sur le site du Dr Max Ploquin qui explique ce qu'il pense des doulas ou accompagnantes à la naissance.

Pourquoi j'accorde une réelle importance et une juste place aux doulas ?

Parce que le climat actuel qui préside aux naissances dans les hôpitaux et cliniques n'est pas toujours très serein. Trop souvent, les cours de préparation à la naissance n'existent pas, restent très légers, ou peu adaptés à ce qui attend les parturientes lors de leur accouchement. Souvent les mamans se sentent « abandonnées » du fait que chaque sage-femme doit s'occuper d’un trop grand nombre de parturientes, donc n'ont pas le temps d'effectuer un bon accompagnement. Certaines sages-femmes ne semblent pas elles-mêmes formées à cet accueil et à la Préparation à la naissance… Le père lui-même, même « bien préparé » pour la circonstance, n'est souvent pas en mesure de faire face tout seul aux différentes difficultés qui peuvent se présenter, ne serait-ce qu'administratives… La présence d'une doula peut nettement favoriser les choses, ne serait ce qu'en le déchargeant de certaines formalités et en aidant les parents à s'assumer pendant le travail de l'accouchement… et c'est encore bien plus nécessaire quand le père ne peut participer à la naissance de son bébé. Une doula, dans ce cas, ne remplace bien sûr pas la sage-femme – ce n'est pas la même fonction – mais elle peut énormément aider les parents et/ou la sage-femme à assurer un accompagnement digne de ce nom. Et c'est encore plus vrai lorsque la naissance est décidée à la maison et que cette maman a de nombreux enfants ou n'a pas sa mère, sa belle mère ou même parfois pas son compagnon près d’elle, même si c'est occasionnel. J'ai vu de nombreuses doulas ou apprenties doulas dans nos « Rencontres de Châteauroux » et je peux garantir que l’aide que peuvent apporter ces personnes extrêmement dévouées et désintéressées est extraordinaire. Et je ne vois pas du tout en quoi cela pourrait gêner les sages-femmes. Bien au contraire cela ne peut que leur apporter une assistance précieuse auprès des mamans et des papas ; c'est une autre fonction, une autre profession, qui n'a surtout rien de médical !

Article tiré du blog : accompagnement-de-la-grossesse.com

Voir les commentaires

commentaires

Fleurette 03/06/2015 12:09

Coucou, le doulas je ne connaissais pas, merci pour ton article, :)

nathalie 03/06/2015 15:44

avec plaisir fleurette, je suis doula donc si tu veux en savoir plus ce sera avec plaisir.

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog