Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-03-02T22:27:00+01:00

L'alphabet de Mère Teresa, la lettre I comme "Indifférence"

Publié par nathalie
I
      Le plus grand mal, de nos jours, n'est pas la lèpre ou la tuberculose, mais plutôt le sentiment d'être indésirables, négligés, abandonnés de tous. Le pire malheur est le manque d'amour et de charité, la terrible indifférence envers son voisin.
      Une fois, alors que j'étais entrain de marcher dans les rues de Londres, je vis un homme complètement recroquevillé sur le trottoir. Il semblait si seul, si abandonné. Il me demanda de me pencher. Je m'arrêtai, lui pris la main, la lui étreignis et lui demendai comment il se sentait. Ma main est toujours très chaude, il leva le regard et dit : " Oh, après tant de temps je sens la chaleur d'une main humaine !" Ses yeux brillèrent et il se leva pour s'asseoir. Un peu de la tiédeur d'une main humaine avait apporté de la joie dans sa vie. Vous devez faire ce type d'expérience. Vous devez garder les yeux bien ouverts et tenter de vaincre l'indifférence. C'est à vous de chercher ceux qui ont besoin de vous et d'établir avec eux un rapport personnel. Faites pour eux de petites choses : celles pour qui personne ne trouve de temps.

Extrait de : La femme des Béatitudes, Mère Teresa, Biographie de Anne-Lise Borghèse, editions Salvator, p.158

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog