Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-05-02T22:42:00+02:00

La manoeuvre Gaskin et la dystocie des épaules

Publié par nathalie

Qu'est-ce que la dystocie des épaules ?

 

Il s'agit pendant l'accouchement de l'absence d'engagement des épaules après expulsion de la tête. (1)

Nous voici donc avec un bébé en train de naître qui a la tête à l'air libre mais les épaules coincées, en butée, sur les os du bassin.

 

Alors que faire ?


La manœuvre Gaskin à utiliser en cas de dystocie des épaules  : il s’agit simplement de se mettre à 4 pattes. Changer de position, et se mettre à 4 pattes, voilà les solutions proposées lors d’accouchements naturels, si simples et qui éviteraient bien des problèmes si elles étaient utilisées en milieu hospitalier. En effet les méthodes utilisées en milieu hospitalier sont bien souvent terriblement barbares et ont pour certaines des conséquences catastrophiques : notamment la manœuvre de Zavanelli. 

Parce qu'elle est rare (1 pour 1 000 naissances) et presque toujours imprévisible (90% des cas), la dystocie des épaules ne fait partie de l'expérience d'aucun accoucheur.

La manœuvre Gaskin, popularisée par la sage-femme Ina May Gaskin est issue en réalité de la transmission de savoir entre sages-femmes vient d’une sage-femme maya des hauts plateaux du Guatemala, a fait ses preuves et démontre peu d’inconvénients. Voilà les résultats d’une études faite avec utilisation de la manœuvre Gaskin sur 82 cas de dystocie des épaules:

  • seul 1 cas de fracture d’humérus du bébé,
  • intégrité périnéale totale dans 60% des cas,
  • aucune mort néo-natale,
  • aucune encéphalopathie, hémorragie ou clavicule cassée pour le bébé,
  • aucune lacération utérine, cervicale ou vaginale, pour la mère
  • aucune mère n’a eu besoin de transfusion sanguine
  • aucune embolie pulmonaire post-partum
  • 1 seul cas d’hémorragie post-partum n’ayant pas nécessité de transfusion
  • taux de complications pour la mère : 1,2 %
  • taux de complications pour l’enfant : 4,9 %
  • aucune manœuvre supplémentaire nécessitée
  • le temps nécessaire au changement de position et à l’expulsion du bébé est en moyenne de 2 à 3 minutes (le temps le plus long rapporté est de 6 minutes).

 

Tout ceci contrairement aux conséquences et séquelles apportées par les méthodes "plus médicales" qui elles laissent des séquelles graves à la mère et ou à l'enfant, voire entraînent la mort de celui-ci.


De plus cette méthode, la manoeuvre Gaskin, est tout à fait applicable en cas de péridurale. 

A ne pas oublier lors d’un accouchement ! 

 

(1) Source : encyclopédie Wikipedia.

Voir les commentaires

commentaires

le bigot anne 24/01/2013 15:41


bonjour,


Vous aurez pas d'autres informations sur la dystocie d'épaule???


Je dois faire un travail dessus..


Merci

nathalie 24/01/2013 21:48



bonjour, quel genre de travail devez-vous faire ?


 



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog