Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-04-21T22:01:00+02:00

La Méthode kangourou

Publié par nathalie

La méthode Kangourou est appelée ainsi car elle fait penser à la mère kangourou qui porte son petit dans sa poche ventrale tant qu'il n'est pas suffisamment développé. 

 

 

 

Kangourou et son petit - Animaux de la ferme pédagogique de Boissière<br> en Auvergne

 

De la même façon la mère va porter son bébé prématuré tout contre elle dans une "poche".

 

Je n'aborderai ici que quelques aspects de ce vaste sujet.

 

Cette méthode, née en Colombie, en 1978, consiste à porter des enfants nés prématurément, dont l'état de santé est stabilisé ( autonomie respiratoire, tétée et déglutition coordonnées), 24h sur 24 en peau à peau avec un adulte ( le plus souvent la mère) en position verticale entre  les deux seins avec pour seule alimentation l'allaitement maternel. Les parents retournent à leur domicile avec l'enfant attaché à sa mère par une bande de lycra, "poche". La mise en place de cette méthode s'accompagne toujours d'un suivi rigoureux accompli grâce à une visite quotidienne à l'hôpital jusqu'à ce que  le bébé prenne au minimum 15g par kilo et par jour. Alors les visites s'espacent à 1 par semaine..

La méthode kangourou est utilisée pour des enfants de moins de 2kg, stabilisés...

 

Elle a de nombreux avantages :

 

pour l'enfant :

 

Le bébé devrait encore se trouver dans le ventre de sa mère. Il a physiologiquement besoin de lumière tamisée, des bruits du coeur de sa maman, d'entendre sa voix, de sentir son mouvement et son odeur, de pouvoir dormir près de 20h par jour, de la nourriture à la demande, de la protection et de la douceur... Or, dans un incubateur c'est tout le contraire qui est offert à ce petit : des bruits d'alarme continus, des tuyaux invasifs, des sparadraps collants, des bips de machine permanents, des réveils incessants qui ne lui permettent pas un sommeil suffisant, un immobilisme total, des lampes criardes dans les yeux, des voix et des mains étrangères qui se succèdent, des soins douloureux , des gavages ou biberons dosés scientifiquement...

 

La méthode kangourou permet de retrouver au plus près les conditions intra-utérines de la grossesse : bébé est bercé par le mouvement, posé contre le coeur de sa mère dont il entend donc et les bruits du coeur et la voix, toujours au chaud grâce à l'adaptation naturelle de la température du corps de la mère en fonction de celui de l'enfant, nourri à la demande et au maximum avec 3 heures de laps de temps entre deux tétées (bébé prend donc ce dont il a besoin, quand il en a besoin), cette sécurité lui permet de dormir d'un sommeil profond qui permet sa croissance.


De plus les médecins ont remarqué que les bébés prématurés ont besoin de synchroniser leur respiration et leur rythme cardiaque pour pouvoir grandir. En incubateurs les enfants mettent plusieurs semaines à se synchroniser, alors qu'en kangourou il leur faut plusieurs dizaines de minutes pour arriver au même résultat.

 

Cependant dans certaines circonstances les incubateurs sont indispensables, biensûr.

 

De plus à long terme des études prouvent que les enfants ayant bénéficié de la méthode kangourou ont moins de séquelles physiques et sociales et moins de risque de décès pendant l'enfance...

 

pour la mère:

 

La mère se sent enfin utile, elle qui bien souvent culpabilise de la prématurité de son enfant. Elle peut renouer la relation avec son enfant. Le nourrir, s'occuper de lui. La mère prend confiance en elle. Et cela est indispensable tant pour elle que pour son enfant.


pour le père:

 

Le père se retrouve "obligé" de participer, de s'occuper de son enfant car la mère ne peut pas porter son enfant 24h sur 24 en position verticale. Et cela est très bon pour la relation père-enfant mais aussi pour toute la structure familiale.

 

pour la société:

 

Le prix des incubateurs, le coût du fonctionnement des hôpitaux sont si importants que notre société ferait bien des économies en utilisant la méthode kangourou à la colombienne.

En plus de tous les frais dérivés dus aux conséquences des méthodes traditionnellement utilisées dans nos pays développés ... comme les dépressions par exemple...

 

En résumé : pourquoi ne pas utiliser en France, au Canada et dans les autres pays développés la méthode kangourou telle qu'utilisée en Colombie pour les parents qui le souhaitent ?

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog