Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-11-17T16:51:00+01:00

Une visite de suivi de grossesse à la maternité

Publié par nathalie

Je voudrais vous partager ce que j'ai vécu lundi à la maternité de l'hôpital de Dinan (22) à 20 minutes de chez moi environ.


J'attends donc mon 7ème bébé, ma grossesse se passe parfaitement bien et j'ai décidé pour la 5ème fois d'accoucher à domicile.


C'est ma sage-femme qui m'a conseillé de faire cette visite dans ce service.

Je précise pour ceux qui ne le savent pas que en France lorsqu'on décide d'accoucher à domicile, la sage-femme qui nous suit nous demande d'aller faire une visite avec l'anesthésiste et le gynécologue d'une maternité proche afin d'être connue sur place en cas de transfert de dernière minute.

J'avoue que je n'ai jamais aimé faire ces visites car en général les persones rencontrées sont contre l'Accouchement A Domicile et alors cette visite peut devenir une véritable épreuve à passer.

L'avantage c'est qu'en étant à mon 5ème accouchement à domicile, je sais pourquoi j'ai pris cette décision, personne ne pourra me faire changer d'avis et j'apparais comme une extra-terrestre avec qui il ne sert à rien de discuter.

 

Tout d'abord les coups de téléphone pour prendre les rendez-vous...

 

Ce qui est très rigolo c'est que les secrétaires n'y connaissent rien et ne savent même pas qu'il est normal de faire une visite à la maternité quand on accouche à domicile. La 1ère secrétaire que j'avais eu n'a pas voulu me donner de rendez-vous puisque je n'accouchais pas sur place. Puisque j'insistais elle a du aller demander aux médecins. J'ai donc du rappeler le lendemain pour savoir quand je pourrais avoir mon R-v. La secrétaire ne s'était visisblement pas renseignée et y est allée pendant mon appel. Elle a fini par me donner un R-V pour une échographie et une visite gynécologique avec une dame, le Dr D.

 

Ma sage-femme m'a alors prévenue que cette gynéco était contre les AAD (Accouchement A Domicile). Bon au moins je sais à quoi m'attendre. Plus la date du R-V approchait, plus je me demandais si j'allais accepter le toucher vaginal ou le refuser (puisqu'il est systématique à l'hôpital), après tout c'est mon droit ! Surtout que je vois ma sage-femme tous les 15 jours maximum.

 

Bon le départ approche, j'ai R-V à 16h00 avec l'anesthésiste.

J'arrive sur place 10 minutes avant ll'heure du R-V. Je passe donc par un premier bureau d'accueil où il faut attendre son tour debout. Heureusement il n'y a pas trop de monde. Puis après avoir rempli les papiers, je suis dirigée vers le secrétariat et la secrétaire m'envoie attendre au bout d'un couloir. Les couloirs d'hôpital, que c'est attrayant !!! Du blanc, des portes, des personnes âgées sur des fauteuils roulants qui attendent, s'impatientent et crient parfois... Des odeurs bien particulières... Je m'installe seule, sur une chaise. L'anesthésiste arrivera à 16h45. Heureusement que je m'étais amené un bon livre !

 

Il me dit bonjour, me fait asseoir dans le bureau et commence à ma poser les questions d'usage en remplissant le dossier. "Donc, vous venez pour un accouchement ?" "Je compte accoucher à domicile si tout se passe bien et je viens faire la consultation en cas de nécessité de transfert".

Au moment où j'ai prononcé les mots "accoucher à domicile", ce Dr est resté médusé, il n'arrivait plus à bouger ni à dire quoi que ce soit. Je n'ai rien dit et attendu quelques secondes qu'il se remette de ses émotions. Il m'a ensuite demandé si sil s'agissait de mon 1er bébé... non de mon 7ème.

Je crois qu'il a alors vraiment compris qu'il ne pourrait rien tirer de moi. Le pauvre il était vraiment perturbé. Il m'a alors demandé où s'étaient passé les accouchements précédents ? 4 à domicile et 2 à l'hôpital. Puis il m'a demandé mes patholigies éventuelles, etc... or il n'y en a aucune. Il m'a alors demandé si j'avais déjà fait une phlébite... et bien non. Et puis il a pris mes constantes (tension artérielle et pouls) qui étaient normales. IL m'a alors redemandé "vous êtes sûre que vosu n'avez jamais fait de phlébite ?" 'jamais!" Il chercait désespérément une bonne raison pour m'interdire l'AAD, mais il n'en a pas trouvé.

Et la péridurale ? Et bien non ! à priori je n'en veux pas à moins que le jour J... on ne sait jamais ...

Il me dit au revoir et au moment de franchir la porte il me prévient que lui il n'est pas pour l'AAD et qu'il ne le recommanderait à personne, mais chacun fait sa vie comme il veut, a-t-il précisé.

 

Je monte alors au 1er étage au service de consultation gynéco où je me présente au secrétariat. On me demande d'attendre dans le couloir. J'ai R-V à 17h20, heureusement, vu le retard de l'anesthésiste.

J'attends donc une 20 aine de minutes puis Dr D. m'appelle.

Elle m'amène en salle d'écho et commence à me poser des questions pour remplir un dossier. Pour chacune de mes grossesses précédentes elle me demande le mois et l'année de naissance de l'enfant, la ville de naissance, si la grossesse s'est bien passé, si l'accouchement s'est bien passé, si il y a eu épisio, le sexe de l'enfant et si il va bien aujourd'hui.

J'ai fait exprès pour les deux 1ers enfants de préciser l'hôpital de Montpellier puis de vierzon et pour la 3ème : à la maison à Montpellier. Alors elle me demande pour quelle raison puis de part ma réponse comprend que c'est par choix. Elle ne fait aucun commentaire et continue ses questions. Je précise également pour les 3 suivants qu'il s'agissait d'AAD. Puis elle me pose d'autres questions et fini par me demander où je compte accoucher pour cette grossesse, je lui dis donc à domicile. Elle inspecte les examens déjà faits, ... "la sage-femme ne vous a pas fait faire le test  pour le diabète ? C'est important !" Je lui réponds donc qu'elle me l'a proposé mais que je l'ai refusé, vu mon expérience passée de l'HGPO (Hyper Glycémie Provoquée par voie Orale ). Elle entre donc dans une tentative pour me convaincre à laquelle je ne réponds rien de précis.

Elle m'a également demandé si je travaillais alors je lui ai dit que j'avais fait une formation pour laquelle je n'avais pas encore eu de cliente : accompagnante à la naissance. elle l'a noté sans faire aucune remarque.

Elle me fait allonger pour l'écho. L'examen commence et la gynéco a décidé de voir le visage desuite, or bébé a le coude devant la bouche que l'on ne peut donc pas voir. Plutôt que de décider de revenir plus tard elle se met à appuyer sur mon ventre de façon très forte.Cela me fait mal mais je vois qu'il n'y a pour l'instant aucun danger pour mon bébé alors je ne dis rien. Elle secoue mon ventre avec l'autre  main pour faire bouger bébé mais cela ne parche pas. Au bout d'1 minute ou 2 elle appuie encore plus fort et alors là ça fait vraiment trop mal pour ne rien dire. Je pense à ce moment-là à une collègue du pays basque qui a eu une échographie qui s'est très mal passée parce qu'elle voulait accoucher à domicile et que la gynéco était contre. ceci lui a valu un accouchement prématuré dans les 48 heures, je crois. Vous pouvez lire son histoire ici. La douleur ne devenait plus supportable dans le sens où elle était vraiment forte physiquement mais surtout que là ce Dr dépassait les bornes et risquait de mettre mon bébé en danger. Je lui ai donc dit qu'elle me faisait mal elle a répondu "Je vous fais mal ?!" avec un ton très dur, et très sec et a tout juste relâché la pression pour en revenir disons au 1er stade.

Là je me suis dit en 6 grossesses, jamais personne n'a appuyé de cette façon sur mon ventre, elle me fait payer le fait d'accoucher à domicile. Peut-être que je me trompe et qu'elle fait ça avec tout le monde mais alors dans ce cas-là elle a vraiment un problème.

Bébé ne changeant toujours pas de position elle a continué son examen et Oh miracle 5 minutes après son visage était parfaitement visible. Enfin ! Pfff !

Ensuite lle a commmencé à sortir la sonde vaginale utilisée pour les échos internes... je me suis bien demandé pourquoi à 7 mois de grossesse  puisque normalement ele est utilisée quand bébé est très petit et qu'on veut s'assurer de la date du début de grossesse. Là elle m'a dit qu'il fallait qu'elle regarde le corps calleux (partie du cerveau) et que pour cela il lui fallait une coupe sagittale parfaite... quelle explication à la noix. Personne ne m'a jamais fait cela auparavant. Mais j'ai laissé faire...

L'examen étant terminé elle m'a fait rhabiller et passer en salle d'examen gynéco.

Ah, oui j'ai oublié de préciser que dans la salle d'échographie il faisait tellement chaud que je commençais à me sentir mal.

 

Nous avons traversé le couloir et là déshabilllez-vous, pesez-vous, moi fière d'annoncer mes 106kg qui n'ont pas bougé depuis 1 mois, pour 100 kg en début de grossesse... Mais la gynéco : vous avez vu une diététicienne ? Moi : non ! Il faudrait tout de même. Je lui ai fait remarquer que j'avais gardé 5 kg après chaque grossesse, seulement avec 6 grossesses cela fait 30 kg de trop ! Oui mais normaleent vous ne devriez pas garder des kg en trop. Je préfèrerais peser encore les 70 kg de mon mariage... lui ai-je fait remarquer.

 

Puis la position la plus humiliante qui soit pour une femme : la table gynécologique avec les étriers sortis. Posez vos mollets sur les étriers, rapprochez vos fesses du bord de la table...que c'est agréable. Et là elle m'a fait deux prélèvements vaginaux sans même me prévenir, me demander mon avis ou me dire de quoi il s'agissait. Si je n'avais pas su de part ma formation d'infirmière et mon expérience personnelle à quoi servaient ces "coton-tiges extra longs" je n'aurais même pas su qu'elle m'avait fait un prélèvement. je trouve que cela relève d'un manque total de respect de la personne en face de soi. Mon corps n'appartient pas à la médecine et encore moins à cette dame. Puis elle me fait un toucher vaginal en disant simplement que bébéb est haut. Rien sur le col, ni quoi que ce soit d'autre.

 

Elle m'a ensuite fait des prescriptions pour se donner bonne conscience. Je voyais bien qu'elle ne croyait pas du tout que j'allais les utiliser mais elle les a faites. Une pour la diététicienne, une pour du Tardyféron et de la vitamine D et une pour l'HGPO et la syphillis je crois. Je lui ai fait remarquer que je veneais de subir une prise de sang avec dosage de la vitamine D qui se trouve dans les normes alors elle regarde mes résultats et me dit pour moi ça ne suffit pas. Je vous marque la vitamine D, nous la marquons à tout le monde,  il ne s'agit que d'une ampoule à prendre une fois. No comment !! Quant au tardyféron qui constipe et est très mal assimilé par le corps... je lui préfère la spiruline qui est natuerlle et du coup bien mieux assimilée et sans effets secondaires...Mais je ne lui ai pas donné mon avis sur le sujet.

Sur ce elle m'a laissé repartir avec un R-V pour une autre consultation au 9e mois et un contrôle échographique. "Si vous n'avez pas besoin de ce R-v vous n'aurez qu'à l'annuler."

 

Et bien ce qui est certain c'est que je l'annulerai. Car même si cette Dr D ne m'a pas agressé verbalement elle a été violente pendant l'écho et m'a traité comme un objet. Nous ne somme spas des numéros de dossier mais des êtres humains ... voilà une autre bonne raison pour accoucher chez soi.

 

 

 

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Jujube 05/07/2016 16:47

Dr. D est une salope ! Elle viole (et le terme est faible) toutes les femmes qui lui passent entre les mains pour une echo !
Elle ne devrait même pas exercer.

nathalie 27/07/2016 16:47

les mots sont un peu forts mais je comprends ce que tu ressens.

Delphine TENA 01/04/2014 15:34


Merci de votre réponse. je serai bien intéressé d'avoir l'adresse de votre nouveau site.


je suis très currieuse sur tous se qui touche l'accouchement mais aussi se qui se passe avant (la grossesse) et mais aussi après quand le bébé est là.


je travaille dans un laboratoire et on voit beaucoup de femme enseinte. j'ai pu parlé avec certaine mais je nose pas les déranger plus que ça. on distribu au boulot le livre "l'enfant du premier
age" (www.lelivrebleu.fr) qui m'a déjà apporter pas mal de réponse. en discutant avec ma collègue qui a eu un bébé il y a moins d'un an j'ai pu en
apprendre aussi.


on en parle avec mon conjoint mais pour le moment ce n'est pas l'ordre du jour, il préfère que notre situation soit plus stable, surtout que pour l'année scolaire à venir on doit avoir son fils
de 9 ans et si tous se passe bien il restera avec nous. tous se passe très bien avec  lui et ce qui me préoccupe c'est que quand il faudra que j'accouche, clairemetn on fait quoi du petit
??? on a plus de parents et personne pour nous le garder. je le considère comme mon fils même si ne l'ai pas mis au monde et je ne veux pa sle laisser seul ou demander à son père de choisir entre
restere avec son fils et de venir avec moi pour le prochain.


voilà pourquoi je souhaite accoucher chez moi, mais je ne sais pas si mon compagnon sera d'accord et je n'oserai pas en parler à ma gynéco de peur qu'elle soit contre comme pas mal de monde.


Encore merci de votre réponse. Bonne journée

nathalie 01/04/2014 16:41



Chère Delphine,


voici l'adresse de mon nouveau site : accompagnement-de-la-grossesse.com


Il n'est pas tout à fait terminé mais vous y trouverez des iformations intéressantes, du moins j'espère...


Je veux vous féliciter car vous êtes dans la bonne démarche de recherche et d'information.


Vous aurez ainsi le temps de chercher la sage-femme qui pratique les AAD près de chez vous qui vous conviendra. vous pourrez lui poser toutes les questions que vous aurez.


Vous avez aussi isabelle Bar, près de Rennes, ancienne sage-femme AAD qui continue à accompagner les parents même si elle a choisi de ne plus pratiquer en temps que sage-femme. Vous pouvez aller
voir son site ici : Isa


C'est une femme merveilleuse, de grande expérience.


Quant au fils de votre conjoint vous aurez bien le temps d'ici-là de trouver LA solution qui vous convienne (une amie qui pourrait venir s'occuper de lui ou le prendre en charge quelques heures,
une accompagnante à la naissance (doula) qui pourrait le prendre en charge, ... si vous accouchez de uit peut-être dormira-t-il tout le long ....) Vous trouverez la solution la melleure pour
vous, cela ne fait aucun doute.


Quant au gynéco, il n'est pas obligatoire. La sage-femme est la spécialiste de la grossesse physiologique. Elle peut vous suivre tout au long de la grossesse.


En tous cas je vois que vous êtes prête à avoir un bébé. 


Chaleureusement,


 



Delphine TENA 01/04/2014 13:06


Bonjour, j'ai trouvé votre histoire très intéressante. Pourriez-vous m'en dire plus sur l'accouchement à domicile ? J'aimerai vraiment pouvoir accoucher chez moi (enfin le jour on je serai
enseinte). Avez-vous des nom de sage femme qui font l'accouchement à domicile. Je vie sur Romillé dans le 35 pas très loin de Rennes. Merci


 

nathalie 01/04/2014 14:01



Bonjour,


l'accouchement à domicile est un sujet dont nous pourrions parler longuement.


Les sages-femmes pratiquant l'AAD dans le 35 sont de moins en moins nombreuses. Ce dont je suis certaine c'est qu'il y a Emmanuelle Oudin qui se trouve à Bécherel et Elena Legal du côté de
NAntes. Mais elle vient jusqu'à rennes et environs. 


Sur mon nouveau site je vais parler de l'AAD en détail mais c'est un site sur lequel je vais proposer un accompagnement complet de la grossesse. Si vous n'êtes pas enceinte, cela ne vous
intéressera probablement pas. 


 


Mais vous pouvez me joindre au 02.33.61.39.22 pour que nous en discutions.


Au plaisir,



Dionyse/Lucile 03/01/2011 07:56



Bonjour,


je suis de la discu "naître chez soi"


Ce que t'as fait ce docteur est scnadaleux, tu devrais raconter tout ça à une autorité de son établissement et te plaindre. Il faut pas que ça se reproduise, elle a trop abusé et malheureusement
c'est classique.


 


Bises


 



nathalie 10/01/2011 01:15



Oui j'y ai pensé Dionyse et je crois que tu as raison car si on laisse faire, cela aarivera encore et encore comme si tout était normal !


Je vais préparer un courrier pour le responsable du service gynéco et un autre pour le responsable de l'hôpital.



Delphine koala 10/12/2010 19:05



un petit coucou en passant par ici...



nathalie 11/12/2010 15:23



Salut Delphine, c'est gentil de me faire un petit coucou. OUpps ! du coup il me semble que j'ai oublié de te répondre à ton dernier mail. J'y vais de ce pas.


Bisous.



juju 19/11/2010 08:53



ce que tu peux faire aussi c'est refuser tout cela. C'est pas évident de s'imposer c'est sur, quoi que je trouve que tu leur as bien tenu tête, je ne sais pas si j'aurais pu en faire autant!


Perso, le toucher vaginal par exemple. j'avais appris à le faire moi. j'avais aps mal de contractions et je voulais pouvoir savoir où le col en était, vu mon hospitalisation pour MAP pour la
1ere. Quand la gunéco a voulu m'hospitaliser et me disant que les contractions étaient là, le col qui s'ouvrait (à 7 mois), je l'ai regardée en lui demandant si elle me prenait pour une
patate (pour pas dire de gros mots), parce que le col était comme avant, à moins qu'elle ait tenté d'y rentrer son doigt un peu plus loin... et le RDV d'après, je l'ai annulé : pas plus de
contractons, le col n'avait pas bougé...


 


les médecins, du moins certains, pensent que du fait de leur savoir, ils sont supérieurs et n'ont aps besoin d'expliquer ce qu'ils font, pourquoi, et comment. Mais ce qu'ils oublient c'est que
les gens ne sont aps tous des moutons, et que souvent l'angoisse de la médicalisation (que ce soit pour un accouchement ou pas d'ailleurs), c'est le fait de ne pas etre entendu/écouté, qu'on nous
explique pas ce qu'il se passe....


 


(t'aurai vu la tronche de l'anesthésiste quand j'ai demandé si on pouvait baisser le champs stérile pendant ma césarienne pour que je puisse voir mes bébés sortir.... on me l'a refusé....)



nathalie 23/11/2010 08:35



Oui juju tu as bien fait de ne pas te laisser faire, c'est vrai que ce n'est pas évident, même quand on sait...


Et les médecins se croient souvent tout permis, ils ont le "pouvoir" !! Alors ils s'y croient....


On ne pourra pas faire changer cela d'un seul coup mais c'est je crois à chacun de nous de résister, chacun à notre niveau de faire ce que l'on peut pour leur montrer que nous sommes responsables
de nos corps et qu'ils ne sont pas tout-puissants...



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog