Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2009-12-08T00:20:00+01:00

Centres de vaccination : l'envers du décor !

Publié par nathalie

posté le 05/12/2009 à 01:11:57 sur le forum de Doctissimo :


LE MOT D'ORDRE EST DE VACCINER A TOUS PRIX, QUELS QUE SOIENT LES RISQUES !  
 
 
Aujourd'hui se tenait une manifestation d'étudiants infirmiers devant le ministère de la santé pour dénoncer la situation dont ils sont les victimes et l'organisation scandaleuse des centres de vaccinations.  
 
Je me suis rendu à cette manifestation... Et j'ai appris des choses !  :pt1cable: Environ un millier d'étudiants et "professeurs" sont venus, une délégation a été reçue par le ministère, mais rien, comme d'habitude dans les médias (si, 5 secondes sur TF1 qui ne disent rien sur le problème de fond).
 
Donc voilà la situation : depuis le 12 novembre, les centres de vaccination ont ouverts. La vaccination est faite par des étudiants infirmiers de troisième année, au départ volontaires. Puis il a fallut faire plus, et les réquisitions ont commencées.
 
- Des réquisitions illégales : un simple mail, des listes collectives, un coup de téléphone de la DDRAS. Rien d'écrit alors que la loi exige un courrier nominatif, signé par le préfet, afin de clarifier les horaires, les modalités de l'action, etc (on parle de santé quand même ! :heink: )...
 
- Des menaces envers les étudiants et leur diplôme : Pendant plusieurs semaines, les infirmiers réquisitionés se sont rendus aux centres, et aujourd'hui ils ont l'impression de s'être fait avoir. Vous ne venez pas vaccinez ? Alors vous serez recalé pour le diplôme d'Etat ! Mais surtout, tous doivent cesser leur stage indispensable pour leurs études, ils ne peuvent plus suivre les cours, ou sinon réussir à terminer un mémoire ou préparer des examens après des heures de réquisitions... d'autant plus que les professeurs/encadrants sont aussi réquisitionnés. Et du coup, les premières année et deuxième années se retrouvent... sans professeur ! Du coup la carotte est la suivante : vous venez vaccinez et vous aurez votre diplôme sans problème (il ne vaudra rien). Avec à la clé, la menace d'envoyer les gendarmes à domicile si l'on optempère pas !
 
- Les détails : Normalement, il était prévu deux séances de vacations par semaine, et non vaccinez presque sept jours sur sept, de 8 heures à 22 heures ! D'autant plus que les étudiants ne sont pas rémunérés, ils doivent prendre à leur charge les transports, et ils sont souvent envoyés à des dizaines de kilomètres de là où ils habitent.
 
- La situation dans les centres : De nombreux étudiants sont venus témoignés. Ils dénoncent, et ce n'est pas des cas isolés :
 
- le fait qu'il n'y ait pas de gant pour vacciner !  :ouch:  
 
- le manque d'organition généralisé
 
- le flou autour de la vaccination des jeunes enfants, pas de consignes claires, dose de 0,25 ou 0,50 ça change d'un jour à l'autre
 
- les aiguilles ne sont pas adéquates
 
- un enfant de 8 ans fait un malaise, rien pour y faire face, dans tout un gymnase un seul brancard, une seule fiole d'adrénaline...
 
- les horaires sont épuisants, leur travail non rémunéré, pas de possibilité de se restaurer ou de boire sur place
 
- au moindre accident ils seront les premiers à être accusés, non assuré (pas de papier officiel)
 
- vacciner à tous prix, même les enfants avec des vaccins adjuvantés !
 
- il n'y a aucun contrôle d'identité à l'entrée, vous ou moi pourrions nous présenter comme médecin ou comme infirmier, pas de problème !
 
- les chefs de centre de vaccination sont méprisants vis à vis des infirmières
 
- plusieurs cas de séquestration (si, si !) : les vestiaires avec les affaires des infirmières étaient fermés  a clé par les chefs de centre pour qu'elles ne puissent pas partir !
 
 
Il y a donc un ras le bol général, puisque aujourd'hui il y a eu confirmation grâce à la délégation envoyée, que les réquisitions devaient se faire en bonne et du forme, et plus à l'encontre de la loi ! Pendant plusieurs semaines, ils se sont fait avoir mais maintenant le mot d'ordre est le suivant : ne plus répondre au coup de fil de la DRASS, ne rien signer, ne plus se rendre au réquisitions qui sont illégales.
 
Quelques témoignages sur internet :
 

Citation :

personnelement j'ai reçu une admonestation très forte car j'ai refusé de faire vacciner trois personnes (02 allergiques et un sous métothrexate) et des enfants de moins de 10 ans avec le vacin avec adjuvant; Nous sommes tous soumis à des pressions très fortes de la part des chefs de centre et de la DDASS avec menaces au nom de la réquisition et du devoir de réserve. un seul mot d'ordre vaccinez! Je ne parle pas des boulversements des emplois du temps prévenu le mardi à 10h30 par deux policiers (qui ne voullaient pas que je marque l'heure de la reception de la réquisition) j'ai du me présenter l'après midi même à 15h00 sous peine de menace et d'amende. Même s'il y a urgences (?) il y a des limittes... Bien à vous tous  

 
 

Citation :

On nous a aussi fait sous entendre que si on participait à la vaccination comme des gentils petits moutons et qu'on arrêtait notre rebellion, tout se passerait bien mais que sinon le DE serait menacé. Ils veulent nous supprimer une MSP, la belle carotte pour qu'on vaccine. On doit rester jusqu'à 22h30 sur les lieux de requisition, même le dimanche maintenant. On nous a annoncé ça aujourd'hui, y'a vraiment un moment où il faut stopper ça !


 
http://www.infirmiers.com/forum/gr [...] 4-195.html
 
Les médecins risquent 3750 euros s'ils refusent la réquisition !  :ouch:  
 

Citation :

Seul le médecin est tenu de déférer à une réquisition de l'autorité publique sous peine d'une amende de 3 750 euros (art. L 4163-7 du code de la santé publique), mais si une réquisition peut imposer à un professionnel de santé de se rendre dans un centre de vaccination pour y travailler, l'autorité publique ne peut contraindre un médecin à prescrire un produit qu'il estime faire courir un risque grave à un patient. Si ce produit n'est pas prescrit, un infirmier ne peut l'injecter.


 
http://www.droit-medical.com/persp [...] z0YiD0ZvcU
 
Réquisitions, menaces, amendes, séquestrations, mise en danger des patients... Bonnes vaccination à tous  :whistle:

Sources : Doctissimo

 

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog